19820 [Converti].png

Retrouvez tous les articles K2 ! 

Oxydation-1.png
HIIT-1.png
OXYDATION DES GRAISSES : HIIT VS. MICT

 

Etude : Une équipe internationale a réalisé une méta-analyse afin de comparer les effets du IT et du MICT sur l’oxydation des graisses. Pour cela, ils ont sélectionné 18 études regroupant 511 participants (287 femmes et 224 hommes) âgés de 20 à 63 ans.

Parmi ces études, 9 ont comparé les effets IT vs. MICT, 7 ont évalué les effets de IT vs. Groupe Contrôle et 2 ont inclus un groupe contrôle et un groupe MICT.

Constat : Il donc n'existe pas de différence significative entre les deux, l'entraînement long et intensité moyenne VS entraînement court et intense. On observe un quasi même impact sur l'oxydation des graisses pour les deux types d'entrainements.

Retrouvez l'article https://www.sci-sport.com/ :

HIIT & CELLULES CANCÉREUSES

 

Etude : Une équipe de chercheurs australiens ont étudié l'impact de séances de HIIT sur la croissance de cellules colorectales cancéreuses. Pour cela, les chercheurs ont recruté 20 personnes ayant survécu à un cancer colorectal, ayant terminé tous leurs traitements depuis plus d'un mois et ayant plus de 40 ans (l'âge moyen des participants était supérieur à 60 ans).

Ils ont réparti les participants dans 2 groupes :

  • Groupe "Ponctuel" : Les personnes dans ce groupe ne réalisait qu'une seule séance de HIIT.

  • Groupe "Chronique" : Les personnes dans ce groupe réalisait 3 séances de HIIT par semaine, pendant 4 semaines.

La séance de HIIT consistait en 4 répétitions de 4 minutes à 85-95 de la fréquence cardiaque pic avec 3 minutes de récupération active entre chaque répétition, le tout sur cyclo-ergomètre.

Constat Une séance de HIIT permet la diminution significative du nombre de cellules cancéreuses immédiatement après l'entraînement. 

Attention à l'interprétation de ces résultats, les tests ont été réalisé sur un groupe de sujets particuliers (guéri de cancers colorectales).

Retrouvez l'article https://www.sci-sport.com/ :

Auto-massage-1.png
AUTO-MASSAGE ET AMÉLIORATION DE LA MOBILITÉ ARTICULAIRE

 

EtudeUne équipe de chercheurs de l'université de Newfoundland, Canada publie cette année une étude sur les effets d'une seule séance d'auto-massage de quelques minutes au niveau des quadriceps sur la mobilité articulaire du genou et la force isométrique maximale des extenseurs du genou.

Pour cela, 11 personnes sportives ont participé à cette étude. Deux conditions ont été étudiées, avec et sans auto-massage des quadriceps. Le protocole était simple, sur 4 journées espacées de 24-48h, tous les participants effectuaient aléatoirement un test de force isométrique maximale des extenseurs du genou et une mesure de la mobilité articulaire du genou, 2 minutes avant un auto-massage ou rien, puis 2 et 10 minutes après.

Constat : L'étude révèle un impact positif sur les facias (enveloppes musculaires, nerveuses, osseuses), une diminution des raideurs et des adhérences suite à un entraînement physique. On constate aussi une augmentation de la mobilité de l'articulation au bout de de 2x 1 min d'auto-massage sur le muscle concerné. 

Retrouvez l'article https://www.sci-sport.com/ :